DERNIER NUMERO
RETROUVEZ FRANCE PIZZA SUR
Marsie Ricard aka @Stilettodolcevita : l'influenceuse amoureuse de l'Italie
Le 3 Septembre 2020

Marsie Ricard aka @Stilettodolcevita : l'influenceuse amoureuse de l'Italie

Marsie Ricard, est une jeune influenceuse qui a donné vie à l’aventure @stilettodolcevita. Sous ce pseudonyme alléchant, elle sillonne l’Italie en racontant ses découvertes via Facebook et instagram, comme le ‘collègue’ Alexis PizzaCrusader. Pendant le confinement elle s'est allié à Fanny Sorrentino, de Les Cucine de Ninotchka, une fine gourmet italo-française avec laquelle à lancé la newsletter hebdomadaire FoodMood.
Rencontre avec une belle plume capable de lier mode et gourmandise avec un style inoubliable. 
 
Quand est née l’idée de @StilettoDolcevita et quels sont les objectifs qu’il poursuit ?


S&DV est né en mars 2017. Ma première motivation était de trouver un véritable cornetto alla crema à Paris, symbole par excellence de mes voyages en Italie lol.
Mais surtout l’idée principale était de faire découvrir la vraie cuisine italienne, authentique, loin des clichés que l’on peut voir. Je voulais construire un carnet de voyage culinaire italien, à Paris ou lors de mes différents voyages, pour ramener un peu d’Italie dans l’endroit où je suis.
Mon objectif était également de pouvoir échanger avec d’autres personnes aussi passionnées que moi, que ce soit aussi bien des Italiens vivant en France ou en Italie, des français d’origine Italienne ou fan d’Italie. Car grâce à ces échanges je continue à découvrir de nouvelles pépites de la gastronomie transalpine tous les jours.
Ce sujet est inépuisable. J’ai l’impression que dès que je fais une découverte, il y en a encore dix derrière à explorer. Je ne suis qu’au début de ma quête, pour mon plus grand bonheur ;)
Cela faisait plusieurs années que j’avais ce projet en tête. J’avais dans un premier temps lancé un site internet, mais trop lourd à entretenir, je suis encore traumatisée par Wordpress. Et surtout quand on débute, ça manque de flexibilité le temps que tu trouves le format de rédaction qui te convient. C’est ce qui m’a plu avec les réseaux sociaux, la facilité de mise en place et les différents tests pour trouver mon style.
 
Expliquez-nous ce que vous a guidé dans le choix de ce pseudonyme.


Je suis d’origine italienne et dans ma famille on m’a transmis cette culture de deux façons. Par la cuisine tout d’abord, notamment via un souvenir dont je parle souvent car il m’a marqué : les lasagnes du cousin de ma mère et de ces heures de préparation, avec les pâtes qui sèchent tout autour de toi alors que tu prends ton petit déjeuner.
Le deuxième mode de transmission est plus atypique : c’est par ma mère qui me répétait souvent sa phrase fétiche « une italienne sans jolies chaussures, ce n’est pas une italienne ». Mon amour pour les chaussures et mon italianité sont nés à ce moment-là, c’est sûr ;)
Donc quand j’ai choisi mon pseudo, je voulais retranscrire cela :  Stiletto pour les chaussures, et Dolce vita pour la douceur de vivre à l’italienne.
 
Quels sont les mots qui décrivent au mieux votre activité sur les réseaux sociaux ?


Simplicité, humour et partage ! Je retranscris mes découvertes culinaires le plus authentiquement possible et toujours avec une note d’humour, en tout cas j’essaie. J’aime bien rajouter également des anecdotes perso car je trouve que ça donne plus de légèreté au récit et permet aux gens de s’identifier à ce que je raconte, et les incite à réagir. J’adore quand quelqu’un me dit « ça me rappelle mon enfance, où mes vacances » ou tout autre souvenir, parce que derrière il y a une histoire. Ils me parlent directement de leur vécu, des recettes qu’ils connaissent, de leur famille là bas s’ils en ont, ou des plats ou des régions à découvrir. C’est tellement enrichissant. C’est également une façon de mettre en avant les personnes avec qui j’ai discuté et qui m’ont transmis leurs connaissances culinaires.
 
Pendant la semaine vous exercez un autre travail. Combien d’heures de votre emploi du temps sont dédiées à cette deuxième activitée social ?


Beaucoup ! J’y consacre autant de temps que possible car c’est vraiment une part importante de ma vie.
Les réseaux sociaux sont essentiels pour partager ses expériences et échanger avec d’autres passionnés, mais pour faire des contenus pertinents, la phase de recherche en amont est indispensable. La plus grande partie de mon temps est dédiée aux recherches sur des sujets spécifiques ou sur de nouvelles spécialités, aux voyages, mais aussi aux rencontres avec d’autres passionnés afin d’apprendre de nouvelles choses. Pouvoir parler de gastronomie italienne pendant des heures avec d’autres personnes, c’est vraiment la meilleure partie du « travail ». Les réseaux sociaux sont un moyen de s’exprimer et de communiquer cette passion à un plus grand nombre de personnes.
 
La passion pour l'écriture et l’esprit narratif sont au coeur de vos billets. Quel adjectif est le plus adapté à décrire votre style ?


L’émotion ! Quand j’écris un post, mon objectif est de déclencher chez le lecteur un émotion : le rire, le souvenir, l’envie de débattre, la faim aussi ;)
 
Cap sur les produits italiens qui apparaissent très souvent dans vos post. Quels sont les plus représentatifs du beau pays ? Et parmi ceux là vos préférés sont...


Je parle souvent de produits italiens car c’est la base de la cuisine italienne, un préambule à toute recette.
Les plus représentatifs pour moi : les pâtes. Car elles sont la preuve de la diversité culinaire régionale en Italie. Ou la déclinaison d’un produit selon son origine géographique.
Là par exemple, je viens enfin de trouver de la farine d’orge (j’en cherchais depuis plusieurs mois) car on m’a parlé d’une recette de pâtes des Pouilles à partir de cette farine. Je suis impatiente de découvrir le goût et la texture de cette recette traditionnelle.
Après pour mes produits préférés, je reste assez classique : ricotta, mozzarella, huile d’olive, mortadelle. Mais j’aime aussi découvrir de nouveaux produits moins connus.
Par exemple, j’ai découvert il y a quelques jours l’existence du fromage Bagòss suite à un post de Slow Food Italia, j’ai eu un coup de cœur. Il est possible que je planifie un voyage dans les prochains mois à Bagolino juste pour aller voir ça de plus près ;)
 
Bien manger italien en France est possible. Révélez nous quelques bon plan et vos dernières trouvailles.


Aujourd’hui oui on a vraiment une offre de qualité et variée en France. Les Français ont une meilleure connaissance de la cuisine italienne, ce qui permet aux restaurateurs de pouvoir oser des concepts différents.
On a enfin des restos italiens sans pizza à la carte. Une séparation qui pour un italien paraît évidente, mais qui pendant longtemps en France n’était même pas envisageable. C’est bien parce que ça a permis aussi bien aux pizzerias qu’aux restaurants de monter en gamme.
Aujourd’hui, on voit de plus en plus de restaurants spécialisés en cuisines régionales ce qui permet de découvrir une plus grande variété de plats.
Pour le moment, les régions représentées sont essentiellement celles des lieux de villégiature fréquentés par les Français : Sicile, Sardaigne, Campanie, Pouilles, Lazio,..
Mais je crois à une prochaine arrivée de l’Ombrie ou du Molise dans cette liste ;)
 
Mes dernières découvertes :
-       Le caffè leccese de chez Nonno Nino
-       Le gateau Sette veli de chez Baciami ristorante 
-       Les tigelle de chez Via Emilia.
Et côté épicerie, je vais en général chez Raffinati ou chez les lyonnais Tipico. J’y passe beaucoup de temps car ils ont une très bonne connaissance des produits, donc je peux poser toutes mes questions.
 
A votre avis quelle est la ville française dans laquelle on peut trouver le plus de restaurant italiens de qualité ? Et la ville montante ?


Paris du fait de sa taille et de sa population plus cosmopolite. Mais on trouve également de très bons resto italiens en régions, une tendance qui va s’accélérer dans les prochains mois.
 
Quand vous avez envie de manger une bonne pizza vous prenez le chemin de...


Pour une napolitaine, je file chez Sotto Casa à Clichy avec Nunzio Rispolano aux commandes.
Une autre adresse que j’adore, Filomena de Yann Marteau. Un peu plus « excentré » mais ses pizza gourmets valent le détour.
 
Vous êtes es souvent aux fourneaux. Quel est le plat italien que vous préparez le plus souvent ?


J’adore faire les pâtes mais juste leur fabrication, en général je délègue pour la sauce. Il y a tellement de sortes différentes que c’est devenu un jeu de trouver de nouvelles formes à réaliser.
En ce moment, je suis dans une phase Sarde, je suis impressionnée par la technicité des pâtes de l’île. Lorighittas, Culurgiones, etc. Le niveau est très élevé.
J’aime aussi me fixer des défis culinaires. Le dernier en date était de réussir la recette de la brioche col tuppo, une brioche sicilienne. J’ai comparé beaucoup de recettes, regardé de nombreuses vidéos de methodo, demandé des conseils à des blogueurs italiens,… ça m’a pris du temps, mais après plusieurs tentatives, je suis contente du résultat. Je réfléchis actuellement à mon prochain défi ;)



Dans la même catégorie

Vous serez également intéressé par :

Les services France Pizza