DERNIER NUMERO
RETROUVEZ FRANCE PIZZA SUR
L’émotion culinaire en photo
Le 2 Novembre 2016

L’émotion culinaire en photo

Né à Naples, j’habite à Paris depuis 2003 où je me consacre à la communication visuelle et à la recherche artistique en lien notamment avec la cuisine italienne. Avec mon frère Gaetano, nous adorons la cuisine et les restaurants, évidemment. C’est notre héritage culturel. C’est intéressant et étonnant de prendre conscience de la place de cette facette de notre identité quand on habite à l’étranger.

Mon travail personnel est basé sur la photographie car elle n’implique pas de gros investissement financier, qu’elle est facile à travailler et peut être infiniment remodelée dans sa version électronique. Je développe aussi un ensemble de travaux picturaux dans lesquels la photographie intervient en dernière intention pour figer la composition des différentes matières (papier, peinture, poussière, déchets, liquides) que j’utilise dans mes compositions.

Les travaux de commande en photographie, graphisme, communication sont réalisés au sein de mon studio, Black Spring Graphics Studio, en hommage à Henry Miller, où je travaille en étroite collaboration avec mon frère Gaetano. Directeur artistique et chasseur de tendances, il s’est formé en France dans l’une des  plus importantes agences de communication digitale spécialisée dans le luxe.

Nous étions ravis d’avoir l’occasion de travailler avec le pizzaïolo napolitain Nicola Iovine pour la communication sur sa pizzeria parisienne Iovine’s. Il s’agissait de réfléchir à quelque chose qui a une profonde résonance en nous et qui nous a permis de revenir à notre ville, Naples, d’en découvrir la ferveur culturelle en matière de cuisine. Nicola a réussi à écrire un page heureuse et totalement nouvelle sur la pizza napolitaine à Paris, et nous sommes plus que fiers d’y avoir contribué. Surtout à Paris, qui est une ville où la restauration et la cuisine ont une place incroyable. Travailler avec Nicola signifie imaginer, discuter ensemble, collaborer, ce qui correspond tout à fait au sens de notre approche. La pizzeria Iovine’s est à la fois notre maison et un endroit où nous sommes reçus en tant que clients désireux de bien manger et être bien servis. Tout le travail de photographie réalise pour Iovine’s tente de restituer cet aspect relationnel du restaurant, cette ambiance particulière, napolitaine, qui contribue autant au goût de ce que l’on mange que la qualité des produits.

Je pense que la photographie de nourriture doit être capable de raconter tout l’univers dans lequel les mets sont préparés. Un restaurant est une aventure collective qui recèle beaucoup d’histoires, c’est un monde complexe dont les assiettes sont l’aspect le plus visible. Leur représentation en photographie, si elle est trop formelle risque d’effacer ce qu’elles livrent de leur contexte.

Mon frère et moi ne souhaitons pas nous enfermer dans des genres et ce qui ne nous ait pas connu nous attire particulièrement, parce que cela nous donne l’occasion d’étudier, de découvrir, de « franchir un seuil ». Je ne suis pas spécialisé en photographie de nourriture, qui est un genre extrêmement codifié, qui tend vers un canon esthétique très stéréotypé, très lumineux, très propre, très minimaliste, parfois à la limite de la photographie corporate. Mais c’est cette complexité que je trouve intéressante.

La question qui se pose à moi est celle-ci : comment la communication visuelle et écrite peut rendre compte au plus juste du projet personnel qui préside à la création d’un restaurant et de la cuisine qu’on y sert ?

 

Giovanni Ambrosio, Black Spring Graphics Studio, graphiste, photographe, web designer

Dans la même catégorie

Vous serez également intéressé par :

Les services France Pizza