Bienvenu(e) !

Accédez ici à tous les outils que Francepizza.fr met à votre disposition pour gérer votre abonnement

Pas encore abonné(e) ?

Abonnez-vous dés maintenant et bénéficiez d'une offre spéciale d'abonnement au magazine FRANCE PIZZA

 

Accés abonnés

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Newsletter snacking.fr
Pour vous abonner et recevoir toutes les actualités de la Pizza, utilisez notre formulaire d'inscription


Forum Francepizza.fr
5169 membres
Rejoignez tous les passionnés de la plus grande communauté de la pizza sur le web !

Accueil > Actualités de la pizza > Fusion franco-italienne en cuisine par Annibale Fracasso di Torrepaduli
L\'INVITE
01 Juin 2018
Fusion franco-italienne en cuisine par Annibale Fracasso di Torrepaduli

Chargé de la communication et des relations extérieures pour la chambre de commerce italienne de Lyon (CCIL), Annibale Fracasso di Torrepaduli a pour mission de traduire en actions concrètes les directives de la cellule interministérielle italienne pour promouvoir le patrimoine oeno-gastronomique dans le monde. Issu d’une famille des Pouilles qui produit de l’huile d’olive depuis 4 générations, il revient sur son parcours et livre sa conception de l’intégration de la cuisine italienne en France.

Qui êtes-vous ?

Je suis originaire de la petite ville de Gallipoli dans les Pouilles. Au 18e siècle, l’huile d’olive était acheminée du port maritime jusqu’à Londres où elle servait de combustible pour les lampadaires. Cette région est celle de l’huile d’olive par excellence, ma famille y a des domaines, c’est un parfum que j’ai en moi. J’ai étudié la communication pour devenir journaliste économique sans jamais délaisser le marketing et  la communication des activités familiales. Ayant été attaché de presse du ministère de l’agriculture, l’Italie m’a envoyé à Lyon à la création d’Euronews en 1993, pour animer une émission sur la politique agricole européenne. Je suis devenu et resté chef du service économie de la chaîne jusqu’à il y a 1 an lorsque le gouvernement italien m’a proposé le poste que j’occupe actuellement.

Votre mission à la CCIL ?

Mes fonctions actuelles sont en lien avec la décision du gouvernement italien de créer une mission interministérielle réunissant le ministère du développement économique, celui de la culture et celui de l’agriculture pour promouvoir le patrimoine oenogastronimque italien dans le monde. Cette mission coordonne les 78 chambres de commerce italiennes dans le monde. Celle de Lyon est la plus conséquente et la plus dynamique car la région est historiquement très liée à l’Italie. L’Italie est le pays d’Europe qui détient le plus grand nombre de AOP (Appellation d'Origine Protégée), l’enjeu est important pour le pays, à la fois commercial, culturel et touristique. Le gouvernement donne des directives, il s’agit ensuite d’imaginer les modalités pour les mettre en œuvre. Grâce à une forte mobilisation de l’Ambassade, du Consulat d’Italie et de l’Institut culturel italien, des événements sont organisés pour promouvoir les richesses de différents secteurs de l’oenogastronomie : le vin (In vino verit’art), l’huile d’olive (Olitaly), les cuisines régionales (L’Italia in cucina). Parmi les fruits de ces initiatives, il y a le projet de l’institut Paul Bocuse de créer une section dédiée à la cuisine italienne à partir de la rentrée prochaine.  

Concrètement ?

L’Italia in Cucina est la déclinaison française de l’opération italienne « 2018, année de la cuisine italienne dans le monde ». Depuis janvier, chaque mois, une région est mise à l’honneur sur 1 journée : Sicile en mai, Lazio en juin, Calabre … Une masterclass est animée par un chef de la région avec des produits typiques. Sont conviés des chefs français, des distributeurs de produits italiens en France, journalistes, foodblogueurs… L’objectif pour les chefs français est qu’ils puissent se dire : « je peux le faire, pas besoin d’être Italien ». Dans les différentes actions menées, l’idée poursuivie est d’accompagner la gastronomie française avec des produits italiens, de fusionner. Un dîner VIP en présence des représentants diplomatiques est organisé dans un restaurant Ospitalità italiana*, mettant à l’honneur les produits de la région. Un intervenant raconte le territoire, ses caractéristiques, son histoire, pour baigner les participants dans la cuisine de la région.

Décrivez-nous les autres actions

L’Etat italien a lancé une campagne de promotion des « vrais » produits italiens AOP et AOC car le pays est le plus touché par les « faux » dans l’alimentation. En 2017, le montant du faux Made in Italy agroalimentaire s’est élevé à près de 100 milliards d’euros. Cela s’est traduit au niveau de la CCIL par des actions dans les cantines des lycées lyonnais pour sensibiliser les jeunes consommateurs à la différence de goût entre un vrai et un faux produit, par exemple le parmesan. Avec In Vino Verit’Art, chaque bimestre, nous organisons une dégustation de vins italiens dans un lieu culturel prestigieux en lien avec Italie, pour les contextualiser : une mosaïque romaine, une vue sur l’amphithéâtre de Nîmes. Après l’aile italienne du musée des Beaux Arts de Lyon, les prochains rendez-vous auront lieu au musée Grévin à Paris, au musée d’art contemporain à Lyon. Quant à Olitaly, cette initiative est davantage centrée sur la santé avec la participation d’une nutritionniste. Des suggestions de recettes sont proposées : l’huile d’olive sur un yaourt au lait de brebis lui confère une texture et un goût qui a surpris et séduit les participants. Il y a aussi des événements ponctuels comme ça a été le cas dans 3 villes françaises où est implantée l’entreprise italienne de chaussure Geox. Un buffet ouvert aux clients leur a permis de déguster des produits italiens authentiques.

Votre regard sur la culture culinaire en France et en Italie

Le Français a besoin d’un chef, l’Italien a besoin d’un produit ! On peut manger italien n’importe où car c’est une cuisine simple et donc universelle. Même si on s’y prend mal, le résultat sera réussi si le produit est bon. De la tomate san Marzano sur du pain, des pâtes, c’est facile à reproduire et d’en retrouver le goût à la maison. Je connais beaucoup des  restaurants ici en France qui se font tout venir d’Italie jusqu’au sel, au beurre, au lait… En France il faut le savoir-faire du chef, les produits doivent être bien préparés, c’est une cuisine beaucoup plus élaborée. Les produits italiens de qualité ont de beaux jours devant eux car il suffit de les goûter pour être convaincu. C’est ce qui explique le succès d’Eataly qui mise sur l’exceptionnalité des produits alimentaires italiens. L’Italie fait rêver, voyager. Une gambas rouge de Mazara del Vallo  et un cannolo siciliano de Trapani suffisent à vous transporter dans la vallée des temples en Sicile… Beaucoup d’événements en tous genres ont recours au slogan « L’Italie à l’honneur » car il permet de faire rêver les Français.

* certification délivrée par les chambres de commerce italiennes reconnaissant la qualité et l’authenticité de l’offre de l’établissement


L\'INVITE
03 Novembre 2018
Le riz italien, n°1 en Europe, par Sergio Feccia
Il y a 1 an, l’agence italienne pour le commerce extérieur organisait en France la semaine du risotto en partenariat avec l’Ente Nazionale Risi. Avec Sergio Feccia, technicien de laboratoire ...
lire la suite
L\'INVITE
30 Septembre 2018
« On parle plus de pizzaïolos que de chefs en Italie ! », par Paola Mencarelli
Alors qu’elle aurait dû enseigner le français grâce à son diplôme en langues, Paola Mencarelli est depuis 2006 critique gastronomique pour le Gambero Rosso, prestigieux guide gastronomique italien, journaliste et ...
lire la suite
L\'INVITE
30 Août 2018
Pazzi, le robot-pizzaïolo par Philippe Goldman
Pazzi est un nouveau concept de pizzeria dans lequel 3 bras robotisés s’articulent dans une cage de verre à la vue des clients pour confectionner des pâtons, étaler la pâte, ...
lire la suite
L\'INVITE
02 Juillet 2018
Le clan des Mamma, antipasti, pizza et cocktail
Déjà fondateurs depuis 2008 d’une vingtaine de restaurants sous enseigne Les Fils à Maman, Julien Hemmerdinger, Alban Binoche, Laurent Guarrera et Jérémy Laroche ont ouvert la 1re pizzeria du Clan ...
lire la suite
L\'INVITE
01 Mai 2018
Portrait de Farid Seghari, champion de France de pizza 2018
Pizzaïolo propriétaire depuis 3 ans du restaurant La Regina di Napoli à Aix-en-Provence, Farid a fait ses premiers pas dans la pizza, il y a près de 40 ans. Après ...
lire la suite
L\'INVITE
27 Mars 2018
La cuisine italienne : saine, esthétique, facile
Professeur de latin-grec, Andrea Fesi vient de terminer son doctorat sur les phénomènes de continuité alimentaire de l’Antiquité à nos jours. C’était aussi le thème de son intervention lors d’une ...
lire la suite
Catégories
Pâtisseries à partager par Traiteur de Paris
Traiteur de Paris décline ses incontournables desserts individuels en format à partager. Les professionnels de ...
Toutes les nouveautés

Baffetto importe l'Italie à Suresnes
Ali Haghdoust a fait appel au talent de Dieggo Accettulli, gérant de Cinque Terrre Concetti, entreprise ...
Tous les concepts